Dernière épreuve inscrite sur le calendrier des courses hors stade de la saison 2014/2015, la 7ème édition du Trail de la Houzée s’est déroulée sous un beau soleil. Avec son parcours qui empreinte, huit cents mètres de descente pour se mettre en jambes puis un chemin très technique pour rejoindre le moulin de Baumé.

        Une première traversée de la Houzée, les pieds au sec pour commencer, du bois d’Huchigny et sa descente très abrupte, de Villemalin puis du château du Coudray avant la traversée des moulins et le tant attendu passage de la Houzée à 4,5 km de l’arrivée, les pieds dans l’eau cette fois. Enfin, une longue côte menant à l’arrivée, le tout sur des chemins rendus quelque peu boueux par la pluie de ces derniers jours… Voilà ce qui attendait les participants du trail de la Houzée, du moins ceux qui se sont aligner sur le trail de 25 km. Néanmoins, les autres coureurs du 10 km et du 15 km n’auront pas la tâche beaucoup plus facile …….

         Parmi les participants du 25 km, dominé de la tête et des épaules par Sébastien Quarré, premier à franchir la ligne d’arrivée sur la plus longue des distances, Anthony et Sylvain en pleine préparation du marathon de Tours, se sont fait plaisir en bouclant se parcours après 2h04’25” et 2h10’30” de course. Prenant ainsi, une belle 48ème et 64ème places. Sur la distance des 15 km, c’est encore un magdunois qui a privé notre baulois David de la 1ère place. Celui – ci se contentant de la seconde place après 59’27”. Il en a été de même pour Isabelle qui n’a pas pu récidiver comme l’année passée sur le 10 km, où elle avait terminé 1ère. Cette fois ci, elle prend la deuxième place après 1h12’40” de course, se classant 29ème du générale. Notre dernier guerrier baulois à couper la ligne d’arrivée du 15 km, n’est autre que Bruno en pleine préparation pour le 10 km de Tours et à la recherche de sensation, il coupe la ligne d’arrivée après 1h46’24” d’effort.

    Comme vous pouvez le constater sur les photos, on peut apercevoir Johann sur la ligne de départ du 15 km mais que c’est il passé pour ne pas le voir dans les résultats !!!

           La faute à une petite bête volante « un frelon », après 6 km de course, plusieurs coureurs se sont fait attaquer par des frelons après qu’un coureur ait mis le pied sur un nid. Parmi les coureurs, certains ont été piqués à la cheville, au bras etc … Pour JoJo, le frelon a choisi la fesse, le contraignant ainsi à l’abandon tellement la douleur était forte. Nous avons apris son abandon quand on l’a vu sortir du camion de la croix rouge avec une grosse poche de glace sur la fesse, on vous épargnera les photos, peur de vous empêcher de dormir !!! lol.

       Pour terminer l’anecdote, Johann n’a pas été le seul du club à être piqué. Et oui Isa aussi a été piquée à 2 reprises. Mais « elle » a terminé à croire que les femmes sont plus résistantes à la douleur et plus courageuses !!! lol La petite bête aura eu le dernier mot sur notre grand gaillard…. donc faîtes attention si vous croisez un frelon, laissez le tranquille, on ne sait jamais, c’est peut être celui qui a eu le dessus sur Johann……..