Voici les premières réactions de Virginie, toutes fraîches, juste après l’arrivée de son ISRAMAN.

desert-negevTerminer cette épreuve constituait déjà une grosse performance, car Virginie a du composer dans les dernières semaines de sa préparation avec une blessure au tendon d’Achille.

Elle ne s’est pas contenté de participer, car elle boucle l’épreuve en 7h28‘ avec une 348ème position sur 1000 participants.

 

“L’ISRAMAN s’est bien passé, contente de moi. 7h28′ au total (348ème sur 1000 participants et 11ème sur 28 dans ma catégorie. Natation nickel (39’16), vélo un peu dur (4h28), 3000 m de dénivelé mais de superbes paysages dans le désert de Negev, des militaires partout à la frontière Egyptienne. C’est unique et ca vaut vraiment le détour ! Par contre dur dur la course à pied (2h05)…arff, mais j’ai réussi à préserver mon tendon. Bref une super expérience. A bientôt. Bizzzz”