IMG_0672

Un grand BRAVO à Sylvain qui fait partie désormais des FINISHERS ! Il a bouclé son premier marathon à Cheverny, le 12 avril dernier. Il nous livre son récit de course et ses impressions.

” Voila c’est décidé : je me lance sur une grande distance par rapport à mon niveau les fameux 42.195 km et franchement je suis un peu inquiet de savoir dans quel état je vais passer la ligne.

Ah oui , j’ai oublié de préciser mon inscription a été tardive. La course a lieu dans une semaine !!!! Donc la préparation,  on verra plutôt pour Tours en septembre avec les amis.

 

5h45 du matin après une nuit assez courte, direction d’abord Orléans pour récuperer trois acolytes et ensuite vers cette petite bourgade du Loir et Cher rendue célèbre grâce notamment à un belge et que tout le monde connait sous le nom de Tintin.

Nous voila donc arrivés dans les premiers devant le parc du château de Moulinsard. Rien a dire sur l’organisation des parkings, retrait des dossards : c’est parfait ! Tous les coureurs se positionnent dans l’allée principal du château. Je ne sais pas trop où me mettre d’ailleurs et derrière quel meneur. Bon je choisis le petit drapeau 3H45 et on verra après.

C’est parti !!!!!

IMG_0671

Je suis vraiment surpris par l’allure du début de course. Les coureurs se suivent vraiment de trop près derrière ce fameux meneur ( on est trop serré et il faut faire attention à ne pas tomber ). Je décide assez rapidement de passer devant lui et de faire ma course pour etre plus a l’aise.

Les ravitaillements ( tous les 5 kms ) commencent a se succéder et me sens bien : je prends un peu de temps pour boire et m’alimenter à chaque fois car le soleil lui la haut commencent à taper sérieusement.

J’adore le terrain avec une succession de sous-bois, de petites routes, de grandes lignes droites, des fanfares ici et là, des passages à l’ombre avec beaucoup de spectateurs tout le long du parcours qui nous encouragent.

Tout va pour le mieux jusqu’au 26 km sans forcer ( et d’aileurs avec 10 mn d’avance sur cette même distance par rapport à la dernière course ) mais les cuisses commencent un peu à tirer ( je le sens ).

A partir du 32 km , j’ai alors réalisé 2 choses : qu’une préparation est nécessaire et que je suis comme d’habitude parti un peu vite. Allez,  il reste juste 9 km, une bagatelle quand on y pense,mais la ce n’est pas le cas. Il y a eu un avant et un après  32ème kilomètre : deux courses différentes !

J’attends alors chaque ravito avec impatience, marche un peu même pour me détendre les muscles et je me force à trottiner en me rapprochant de l’arrivée : hors de question de marcher jusqu’à l’arrivée je ne suis pas la pour ça !!! ( comme je peux voir dans les derniers km : certains tout d’un coup s’arrêtent net et j’entends alors ” je n’en peux plus, je suis au bout !!!” )

Apres une grande descente, la ligne d’arrivée est là ( enfin !!! ) avec une foule considérable de chaque coté de la route. Je trouve un peu de ressources pour accélérer sur les 300 derniers mètres malgré un début de crampe. Une vraie sensation de délivrance alors en passant cette arche !!!!

3h 34mn 58s : voilà mon premier marathon est bouclé mais pas le dernier !!!!! (Sylvain s’alignera sur le marathon de Tours en septembre prochain. Nul doute qu’il fera tomber la barre des 3h30, il en a sous la semelle ! )

Bravo à Isa du LMA pour son nouveau record sur la distance et à Vincent de l’ECO CJF pour son temps aussi. Merci à eux pour la journée ” IMG_0670