Ce samedi 16 septembre se tenait la 8ème édition du ‘Impérial trail de fontainebleau, course proposant plusieurs formats de trail: un 28 kms, un 40 kms , un 10kms réservé aux femmes et pour finir l’épreuve phare de cette course le 66kms avec ces 2200D+ .

Récit de Johann :

” Après m’être testé et jaugé sur quelques trails de courte distance depuis ce début d’année ( l’hivernal du sancy, trail d’auffargis, les 50 kms d’ardon!!??……ah non pas celui -ci c’est un tue bonhomme * lol,la Vvx de Volvic et Sancerre) il était temps de passer à la vitesse supérieure en m’alignant sur un format de moyenne distance , oui oui moyenne distance qui disent dans le milieu!! Des courses de bonhommes diront certains!! Et ce 66kms est le bienvenu.
Pour une première je me donne aucun objectif à part celui de la finir , je ne fais pas le fanfaron.
Le rendez-vous sur la ligne de départ est fixé à 08h30 avec une météo relativement clémente. l’organisation nous a fait un briefing en nous rappellant que ce trail est loin d’être une promenade de santé, car le parcours a été modifié à l’occasion de chaque édition et cette année, il est très très exigeant. Il va nous laisser un souvenir impérissable …… lol
Les gars insistent aussi sur un point et pas des moindres: le balisage!! L’organisation a balisé le parcours avec de la rubalise blanche et marron!! Lol! Dans l’environnement dans lequel on va évoluer ça va être sport et pas évident a repérer surtout que le débalisage est apparemment récurent sur le long .
Une barrière horaire de 12 heures est fixé sur le dernier ravito de la course ca devrait le faire!
Ca y est, le départ est donné et ça part pas vite, je me place en milieu de peloton et j’ai l’aisance pour pouvoir discuter un peu ce qui me permet de découvrir que la plupart des gars et des quelques femmes qui sont là aujourd’hui ont l’habitude de venir courir dans le secteur et je vais vite comprendre pourquoi ils restent sur une allure tranquille.
Effectivement les premières difficultées annoncent la couleur et ça fait mal, pas de montée et d’ascension comme un bon vieux trail montagnard mais des franchissements de plateformes de rochers qui caractérisent bien cette forêt de fontainebleau et il y en a ….et il y en aura sur tout le long de la course.
Ça passe au dessus, en dessous, et aussi entre en version de profil comme un égyptien ( clin d’œil au coach).
Il y a aussi quelques côtes sèches qui piquent un peu mais la majorité du dénivelé se fait dans ces énormes rochers qui sont suivis ensuite par ces monotraces remplis de racines de pins qui peuplent la forêt.
Au final je m’en sort pas trop mal,  l’orage qu’on s’est pris aux alentours de 15h/16h00 avec de la pluie très très froide aura failli avoir raison de ma motivation pour finir….c’était très dur mais je l’ai fait…..c’est passé!!!
Je le boucle en 10h43 ,67,5 kms de dur labeur avec environ 2200D+
C’est pas une course que je recommanderais à quelqu’ un qui souheterai se lancer pour la première fois sur ce format mais considérant la beauté et la technicité ça méritait le déplacement.
Un grand merci au mec qui m’a soutenu en m’envoyant des messages d’encouragement , ont n’est pas voisin mais presque ( sniff!!)….et aussi au coach qui s’inquiétait pour ma santé mentale!! A bientôt pour de nouvelles aventures !…………..