L’épreuve du sud-eurélien est toujours autant prisée des amateurs de trails. La 9 eme édition cloysienne a apporté une entière satisfaction aux concurrents, venus de plusieurs départements. Le terrain était devenu très gras après les fortes pluies des dernières nuits. De plus, une digue a rompu à cause d’une forte montée des eaux du Loir rendant une partie du parcours (300m) inondé sous 15 cm d’eau. Un trail physique qui a demandé davantage d’efforts aux coureurs.

Durant cette matinée sportive, plusieurs mauveurs avaient fait le déplacement chez leurs amis sportifs d’Eure-et-Loir. Parmi eux Sylvie qui s’est alignée sur le 10km. C’est donc sous un beau soleil hivernal mais avec des températures printanières qu’elle s’est élancée la première avec les coureurs du 26km. Elle clôt ce superbe parcours gras et technique eurélien en 1h24’47 se classant 267 ème sur 279 participants.
Tous nos autres mauveurs étaient inscrits sur le 18km avec en tête de file David accompagné de ses acolytes Isa, Christophe 1 et 2, Laurent et Sarah.
Pour cette deuxième course de l’année, David c’est encore illustré une semaine après sa victoire sur le Semi de la Chaussée St Victor.
Il se classe 2ème à 7″ du premier en 1h13’23”. Derrière, nous retrouvons son épouse. Après avoir gagné 3 fois consécutifs les 10km de Cloyes, Isa avait décidé de s’aligner sur le 18km et cela lui a réussi puisqu’elle a terminé 29ème au scratch et première féminine en 1h29’13. Une dizaine de minutes plus tard, c’est Christophe 1 qui vient à bout de ce parcours gras et glissant en 1h41’48 se classant 77ème sur 209. Deuxième année consécutive ou Christophe 2 arpente les chemins cloysiens, même si cette année ça a été plus dur, il aura été jusqu’au bout de son effort en 1h52’27”. Il termine 129ème.

Habitués eux aussi de ce trail depuis quatre ans, notre couple de traileur Laurent et Sarah n’ont jamais connu des conditions aussi difficiles mais ils ont adoré. Laurent malgré une petite douleur à l’adducteur, réalise ici une belle course en 1h55’33 prenant au passage la 145eme place. Pour sa douce qui avait fini pas très loin derrière, cette fois ci, Sarah n’aura pas pu accrocher sa foulée. Elle termine 177eme en 2h05’28