Depuis quelques jours, le thermomètre ne cesse de plonger et de basculer même vers des températures négatives. Cela étant dit ces conditions météorologiques ne doivent pas vous empêcher de pratiquer votre sport favori. A condition bien sur de respecter quelques principes de base :

t-shirt-techniqueLa règle des 3 couches :

Rien ne sert d’empiler des épaisseurs de tissus, pour espérer avoir plus chaud. Trois couches suffisent pour votre activité de running. La première étant ce que l’on désigne comme textile seconde peau (correspondant à un t-shirt technique manche longue très près du corps) ; la seconde est un t-shirt technique classique (manche longue ou courte); la dernière étant composée d’une veste (type coupe-vent) de préférence respirante. Lors d’un entraînement de type fractionné, une fois que vous serez suffisamment échauffé vous pourrez retirer votre veste pour réaliser vos exercices avec plus d’aisance.

kit-de-running-bonnet-gants-nike-noirEt la tête ….alouette ?

N’oubliez pas de protéger vos extrémités ! Hop hop hop je vous arrête, rien de graveleux derrière tout cela. ! Je tiens à parler des pieds, des mains, et de la tête qui nécessitent eux aussi une protection en ces périodes de froid.

Prouleaux-automassagesréparer vos muscles et tendons avant de sortir :

Afin d’éviter les risques de blessures ou de tendinites, je vous invite à préparer vos muscles et vos tendons avant l’effort. Il existe tout un panel de crème chauffantes (et qui vous embaument toute la maison). Même sans ces produits chauffants, vous pouvez préparer ces chaînes musculaires à l’effort. Avant chaque séance (notamment lorsqu’elles vont être de qualité avec du fractionné), je pratique quelques auto-massages (j’en vois certains déjà sourire….) des mollets, des quadriceps et des ischios jambiers. Ainsi déverrouillés, ces muscles pourront plus facilement entrer en action. Vous pouvez consulter le site de Christophe CARRIO qui en parlera mieux que moi.

unnamedRespecter un échauffement lent et progressif : 

Vous vous sentez en forme, vous avez de l’énergie à revendre ! Stop ! Ne partez pas comme une balle de fusil, au risque de faire rapidement demi-tour gêné par une blessure. Il est important comme vous le feriez avec votre voiture, de faire monter le “moteur” en température. Après 20 bonnes minutes de footing et quelques accélérations progressives, vous serez dans de très bonnes conditions pour réaliser votre séance ou votre course.odlo-hurricane-jacket-12-hrs

Une fois votre séance terminée couvrez-vous et mettez vous à l’abri pour éviter de prendre fois : 

Vous avez réalisé un bon entraînement avec du fractionné ; vous venez de franchir la ligne d’arrivée ? Il est fréquent de voir des runners rester de longues minutes à patienter sans être couvert… Ne perdez pas de temps à revivre ces moments avec vos camarades et couvrez-vous !


hydratation-eau-1 Même s’il fait froid, pensez à vous hydrater : 

Notre corps est composé à plus de 60 %, même par temps froid, il convient de l’alimenter en eau. Pour une hydratation optimale, et éviter des désagréments tels que les crampes ou autres contractures musculaires, je vous encourage à boire avant, pendant (si votre séance vous le permets) et surtout après. Les eaux chargées en bicarbonates (qui nous rendent fort….sans citer de marque) permettent une très bonne élimination des toxines.

54ed8332-8902-49cd-a94d-64fb14f15829Soyez visibles !

La tombée de la nuit est très rapide et la plupart de vos séances se feront de nuit. Ne négligez pas votre sécurité : gilet fluo, tenues flashy, frontales, voyants clignotants sauront vous accompagner et vous rendre surtout visible des autres usagers de la route !

A bientôt pour d’autres conseils de base mais essentiels pour vous permettre de pratiquer votre activité préférée !